Les Départements du Nord, du Pas-de-Calais et la Province de Flandre organisent la 17e édition des « Portes ouvertes des ateliers d’artistes » les 17, 18 et 19 octobre 2014.

 

Adé Bernard ouvrira gratuitement ses portes au grand public afin de découvrir ses dernières œuvres, tableaux et dessins.

Retrouvez toutes les informations sur cet événement sur la page officielle du site de l’organisateur ou sur leur page Facebook.




Portes ouvertes des ateliers d'artiste du Nord

Portes ouvertes des ateliers d’artistes du Nord

Les Départements du Nord, du Pas-de-Calais et la Province de Flandre organisent la 16ème édition des Portes ouvertes des ateliers d’artistes du Nord les 18, 19 et 20 octobre 2013.
Adé Bernard ouvrira gratuitement son atelier au grand public aux côtés d’associations de plasticiens, de galeries associatives et d’écoles d’art. Les amateurs d’art sont invités à venir découvrir ses œuvres et son atelier.
1000 artistes répartis dans plus de 500 ateliers accueilleront les visiteurs pour la 16ème année.
Vous trouverez plus d’informations sur le site internet crée pour l’occasion :  Portes ouvertes des ateliers d’artistes du Nord

Adé Bernard
20/2 rue Vieux Murs
59800 LILLE
FRANCE

Entrée derrière la grille noire par la rue Coquerez



Peintures vues dans le film La vie d’Adèle

Peintures vues dans le film La vie d’Adèle

En juillet 2012, à Lille, le peintre Adé Bernard participe au film d’Abdellatif Kechiche, La vie d’Adèle, Palme d’or à Cannes en mai 2013.
Lors du tournage, elle est conseillère picturale pour Léa Seydoux sur la technique au fusain.

Adé-Bernard-dans-le-film-La-vie-d'Adèle

CLIQUEZ SUR L’IMAGE POUR VOIR L’EXTRAIT DU FILM

Deux de ses toiles apparaissent lors de la scène finale du vernissage. La toile bleue et rouge en acrylique, huile, fusain et technique papier collé, représentant deux femmes à genoux sur une lisière bleue comme un bord de mer, encadrant un enfant, accompagne la fin de l’histoire entre Emma et Adèle.La seconde toile aperçue, bleue, référence à la bande dessinée de Julie Maroh et au titre anglais du film “The blue is the warmest color” fait partie de la grande série des Têtes, Tête Bleue à double pupille comme ont été peintes les premières icônes.

Autre brèche entrouverte sur l’artiste qui apparaît nommément dans les propos de l’héroïne lors des derniers dialogues. “J’expose avec Adé Bernard” dit-elle… Et la réalité rejoint la fiction…